Cérémonie départementale des déportés - 25 avril 2010

JOURNÉE NATIONALE DU SOUVENIR DES
VICTIMES ET HÉROS DE LA DÉPORTATION

Cérémonie départementale à Murat

Le dernier dimanche du mois d'avril est consacré à commémorer le souvenir des victimes et des héros de la déportation et c'est à Murat, ville martyre, qu'a lieu chaque année la cérémonie départementale en présence du Préfet du Cantal. Après la cérémonie religieuse, les autorités en présence des familles de déportés ont donc ce dimanche déposé plusieurs gerbes au pied du monument départemental (1) avant de se rendre en mairie pour les discours officiels. Bernard Villaret, accueillant ses invités, a insisté sur le devoir de « préserver la capacité à l'indignation » en référence à la citation de Stéphane Hessel, déporté, qui considère l'indignation comme moteur de la résistance et les invitant à « replacer les faits dans leur contexte, éviter les amalgames, rappeler que rien n'est jamais acquis, que le prix de la paix est celui de la vigilance et que la différence est source de complémentarité et de progrès. » A sa demande de trouver « de nouvelles méthodes, de nouveaux moyens puisque la mémoire vivante s'éteint année après année », Bernard Delcros, vice-président du conseil général et président de la Communauté de communes, a indiqué qu'il nous appartenait de « créer des outils de transmission, de connaissance et de compréhension » pour « ne jamais accepter le refus de la différence » et « tenir en éveil les consciences de chacun » à l'image du mémorial des déportés ouvert l'an dernier et qui a déjà reçu la visite de plus d'un millier de personnes (2). Enfin, Paul Mourier, préfet du Cantal, a appelé à « rejeter la négation de la vérité » en demandant à tous de « se montrer dignes de l'exemple des victimes et héros de la déportation » que « nous n'avons pas le droit d'oublier ».
(1)La cérémonie durant laquelle a été lu le poème de Pierre Dubois, fils de déporté, par Jeannine Christiani. fille de déporté, puis le message des associations nationales des fils et filles de déportés par Christian Pichot-Duclos s'est déroulée en présence de nombreuses personnalités dont les maires des communes de la Communauté de communes, de Guillaume Robillard, sous-préfet de Saint-Flour, du colonel Ledent, délégué militaire départemental, de Louis Canac, président de l'UDAC. de Pierre Dubois, président départemental de la FNACA, de nombreux anciens combattants et résistants, etc.
(2)A noter que désormais le mémorial sera ouvert gratuitement une fois par an à l'occasion de la journée du souvenir de la déportation. D'autre part, en marge de la cérémonie, il a été indiqué que Jean et Roger Cassagne, fils de déportés, se rendraient le 29 avril prochain à Neuengamme pour étudier la possibilité de placer dans ce lieu une stèle en hommage aux Muratais déportés en 1944. A noter que les portraits et une courte biographie de chacun sont mis en ligne sur le site internet de la ville de Murat depuis la semaine dernière.

La dépêche, mardi 27 avril 2010

affiche PO
Dimanche 24 juin
toute la journée
Journée Portes Ouvertes
à la piscine
Information complète à venir

Contacts et accès

Mairie de Murat
Place de l'Hôtel de Ville - 15300 MURAT

Tél.: 04.71.20.03.80
Fax: 04.71.20.20.63

   

ville fleurie1 Logo charte 3feuilles
0 Phyto cité de caractère  
ville jumelee